Magazine

Des liens durables sur le territoire

Marjorie Troupenat est chargée d’action culturelle au BiblioPôle, la BDP du Maine-et-Loire. Elle nous explique l’importance de la médiation et de la formation dans les missions de la BDP, et nous fait part de ses recommandations dans le programme de l’édition 2016.

Quel est l’historique de la participation du Bibliopôle à Festi’malles ?

Nous avions déjà participé avec la Turmelière et d’autres structures à un collectif pour créer la malle à Toukité. Ce travail en commun fructueux nous a incité à collaborer à Festi’malles dès la première édition. Nous faisons partie du comité de pilotage et  nous sommes  la seule BDP qui est encore là depuis le début de l’aventure. Je suis ce projet en tant que chargée d’action culturelle au BiblioPôle, le réseau de lecture publique du Département.
 
Quel est l’intérêt pour une BDP de participer à un tel événement, mais aussi d’en co-construire la programmation ?

L’intérêt est réel et l’enjeu important pour nous. La médiation et la formation sont de plus en plus au cœur de nos missions. Nous accompagnons les professionnels et les bénévoles dans la mise en place d’actions d’animation et de partenariats. Nous leur proposons des outils et des services pour mener à bien leur action culturelle et nous souhaitons créer un lien durable entre les bibliothèques et les différents acteurs culturels sur un même territoire afin de favoriser l’accès à la culture au plus grand nombre.

Festi’Malles permet la rencontre, l’échange et la valorisation d’actions intéressantes. De nombreux bénévoles et professionnels du réseau de lecture publique du département répondent présents à chaque édition. Nous présentons sur le stand du BiblioPôle les actions que nous menons et celles que les bibliothèques de notre réseau mènent également. La programmation culturelle est une de nos compétences que nous mettons au service de Festi’Malles. Nous le faisons tous d’ailleurs au sein du comité de pilotage, ce qui enrichit nos connaissances régionales (et au-delà)  concernant les écrivains, les artistes, les éditeurs, les structures culturelles…

Enfin, au BiblioPôle, nous développons le travail collaboratif depuis longtemps au cœur même de nos projets, nous défendons cette façon de penser et de mettre en place des actions. Faire partie du comité de pilotage et agir tous ensemble est enrichissant, dynamisant et stimulant.

Ton meilleur souvenir Festi’malles ? Ta recommandation dans le programme 2016 ?

Mon meilleur souvenir est d’avoir programmé Jean-Pierre Siméon pour une conférence. J’aime beaucoup son discours sur la poésie et nous avons vécu tous ensemble un beau moment lors de son intervention.
Je citerai également les moments que nous partageons entre festivaliers où nous échangeons avec conviction sur notre travail, où nous découvrons les actions menées par chacun et où nous nous retrouvons à lire de la poésie sous une yourte, à danser la pavane ou à se déguiser en super-héros !
 
Je recommanderais cette année l’atelier sur l’heure du conte numérique et l’atelier lectures musicales car il est important de s’ouvrir à de nouvelles voies de médiation et de connecter les différentes formes culturelles.

Cet article est lié à l'article suivant : 
Actualités

Festi'malles par ceux qui le font

Les membres du comité de pilotage de Festi'malles sont en plein bouclage des préparatifs de cette nouvelle édition. Ils ont tout …