Magazine

La librairie et le territoire

Actualités

À l’heure où les comptables bouclent les bilans, le paysage de la librairie indépendante sur notre territoire régional nous apporte bien des sources de satisfaction et d’espoir.

Bien sûr, nous ne saurions passer sous silence la fermeture en Loire-Atlantique de deux librairies ouvertes il y a tout juste trois ans et qui n’ont pas réussi à trouver leur public, ainsi que de la Librairie technique installée à Cholet depuis 1979.

Mais réjouissons-nous de constater l’agrandissement de la librairie Le Livre à venir, à Saumur (49), de la reprise de la librairie Chapitre de Laval, devenue ainsi Librairie Corneille, et de la réouverture au Mans (72) de L’Herbe entre les dalles.
Saluons également l’ouverture d’M Lire Anjou à Château-Gontier (53), et celle de quatre librairies en Loire-Atlantique : L’Embellie à La Bernerie-en-Retz, L’Embarcadère à Saint-Nazaire, Lise & moi à Vertou et Les Mots doux à Saint Philbert-de-Grand-Lieu.

L’expérience est parfois nécessaire mais pas indispensable. À l’origine de ces différents projets on trouve des profils plus ou moins expérimentés, mais tous portés par la passion et le goût d’entreprendre. Toutes ces réalisations ont trouvé un terreau indispensable: l’attractivité de notre territoire, tant sur plan culturel qu’économique.

Dans une conjoncture difficile, avec un avenir du livre que l’époque peine à nous rendre radieux, il est des entreprises et des entrepreneurs que nous devons encourager, soutenir, car ils nous le rendent bien. Ajoutons enfin que nous parlons d’entrepreneurs puisque le genre l’emporte, mais que si c’était le nombre nous parlerions alors d’entrepreneuses...