Magazine

Julius Baltazar : un Rimbaud déguisé en cosmonaute

Actualités

Du 28 juin au 25 septembre 2019 la médiathèque Toussaint d’Angers présentait l’exposition « Julius Baltazar : un Rimbaud déguisé en cosmonaute », l’occasion de découvrir l’aventure éditoriale de l’ artiste peintre, graveur, lithographe, faiseur de livre.

Entre 2015 et 2019, Julius Baltazar a fait don de plus de 800 pièces (livres d’artistes manuscrits et imprimés, placards poétiques manuscrits illustrés, gravures, correspondance, photographies) à la Bibliothèque municipale d’Angers. Cet ensemble remarquable complète des fonds déjà riches et variés de bibliophilie contemporaine, axe fort de développement des collections de l’établissement. 

À l’été 2019, La bibliothèque a dédié à l’artiste une très belle exposition, témoin de la générosité du mage Baltazar. 

Le parcours de l’exposition met en lumière les liens forts d’amitiés tissés entre Julius Baltazar et de nombreux poètes parmi lesquels on peut citer Fernando Arrabal, Michel Butor, Philippe Delaveau, Michel Déon, Guy Goffette, Guillevic, Salah Stétié, Kenneth White et autres artistes, calligraphes, photographes, éditeurs, relieurs ou galeristes.

L’ensemble de l’œuvre de Julius Baltazar est affaire de collaboration et de partage. La générosité de l’artiste fut décelée très tôt, dès 1967, par Salvador Dali, qui prit dès lors le jeune artiste sous son aile. C’est le maître du surréalisme même qui le rebaptise Julius Baltazar : Julius, le conquérant de la page qui envahit tout l’espace, Baltazar, le roi généreux qui créera tout au long de sa carrière des livres-offrandes pour ses amis poètes.

Avec eux, l’artiste s’amuse avec les procédés artistiques, joue avec les mots, détourne les codes de l’histoire du livre. Les quelques lettres présentées dans l’exposition sont savoureuses : de belles lettres peintes écrites entièrement en majuscules traversées de jeux de lettres et de mots.

« J’AI FAIT LYRE ET TIRE-LYRE PAR KELKES Z’AMIS TRIÉS SUR LE BOUT DES DOIGTS – Z’ON TOUS DIT "HÉPATANT" »

Julius Baltazar prend l’initiative des livres de dialogue. Ces livres qu’il illustre, ces feuilles sur lesquelles prennent vie de tempétueux paysages cosmiques, il les confie, en deux ou trois exemplaires, au soin de ses amis poètes, en attente du Verbe. 

Toute l’exposition s’est attachée à explorer la problématique du rapport de l’artiste au texte. Car la place du Signe dans l’œuvre de Julius Baltazar est substantielle : des lettres tirées d’alphabets fantastiques et des idéogrammes « austro-sumériens transcrits en cyrillique » semblent parsemer ses livres et placards. 

Un catalogue accompagne bien sûr l’exposition. Il propose des regards croisés sur l’œuvre de Julius Baltazar, de très belles reproductions des œuvres exposées mais il va également plus loin. Les professionnels de la bibliothèque ont mené un véritable travail d’enquêteurs pour proposer une mise à jour de la bibliographie des livres d’artistes imprimés et manuscrits de Baltazar. 

(Catalogue en vente à la médiathèque d’Angers)

Notez enfin la prochaine mise en ligne de l’inventaire du fonds Baltazar conservé à la médiathèque Toussaint d’Angers dans le Catalogue Général des manuscrits du Catalogue collectif de France.