Résidence d'écriture "regard poétique" Maison René Guy Cadou - Louisfert (44)

Publié le 12/07/2021
Cette offre est valable jusqu'au
Type d'offre

En 2019, la demeure René  Guy et Hélène Cadou est devenue un lieu de résidences d’artistes intercommunal sous le parrainage de Martine et Philippe Delerm destinée à accueillir des artistes de tous horizons et domaines artistiques (théâtre, écriture, cinéma, vidéo, arts plastiques…) et qui ont tous en commun un certain regard poétique.
Après avoir accueilli les artistes Solweig Von Kleist et Alessia Travaglini lors de résidences en film d’animation et poésie, la Maison s’apprête à accueillir des auteurs(trices). Dans les pas du couple des poètes René-Guy et Hélène Cadou, la Communauté  de Communes Châteaubriant-Derval met à disposition d’artistes en résidence ce lieu patrimonial où  ils ont vécu. Elle souhaite proposer des conditions favorables de création, d’ écriture et de développement d’une oeuvre dans la demeure.
Par ailleurs, les publics du territoire découvriront le processus de création par le biais de rencontres, ateliers... en partenariat avec les acteurs du territoire. L’artiste pourra profiter de ce temps pour explorer de nouvelles voies propices à son travail de création (rencontres spécifiques, recueil de témoignages, changes, découverte de lieu…)

Dans le cadre de l’année d’expérimentation du Projet Culturel de Territoire Châteaubriant-Derval et de la continuité à  de l’action de la Communauté  de Communes, cette résidence sera mise en place par la Communauté  de Communes Châteaubriant-Derval avec le soutien du Département de Loire-Atlantique et de l’Etat-DRAC Pays de la Loire.
La Communauté  de Communes Châteaubriant-Derval inaugure une première résidence d’ écriture.

Cette résidence est destinée  des auteurs professionnels en devenir ou confirmés souhaitant réaliser ou développer un projet d’ écriture autour du regard poétique (au sens large). Tous les domaines d’ criture sont acceptés.

L’auteur(trice) candidat(e) doit avoir :

  • déjà à  son actif une production artistique (avoir au minimum publié un ouvrage  compte d’ éditeur dont la langue d’ écriture est le français)
  • un projet d’ écriture (roman, nouvelle, récit, poésie, théâtre...) à développer en résidence.

Par ce projet de résidence, la Communauté  de Communes Châteaubriant-Derval souhaite proposer un auteur(trice) les conditions favorables d’ écriture et au développement d’une oeuvre dans la demeure René-Guy et Hélène Cadou à Louisfert. Par ailleurs, les publics découvriront le processus de création et d’ écriture par le biais de rencontres, ateliers, lectures...en partenariat avec les acteurs du territoire.

Modalités de la résidence
Dur e de la résidence : 3 mois, période continue ou fractionnable (présence minimum de 15 jours consécutifs) (si fractionnable, une partie devra être continue d’au moins 1 mois)
Période : entre le dernier trimestre 2021 et le premier trimestre 2022
Genres littéraires : toutes les écritures
Lieu de résidence/logement : demeure René-Guy et Hélène Cadou à Louisfert (44), composée d’une cuisine et d’un salon au rez-de-chaussée, une connexion WiFi, une chambre et d’un bureau à l’étage (qui est la chambre d’ écriture de René-Guy Cadou). Le musée (ancienne salle de classe), le préau et le jardin complètent ces espaces.

Création de l’artiste
La Communauté  de Communes propose un cadre propice  la création et un accompagnement quotidien. Les experts engagés sur cette résidence proposent également des temps d’ échange sur le projet de l’artiste pour l’accompagner dans sa démarche créative.

Médiation et action culturelle :
L’auteur(trice) devra :

  • s’impliquer pleinement dans cette résidence de territoire
  • avoir une expérience et un intérêt pour la rencontre avec les publics, les changes et la transmission
  • présenter des pistes de médiation
  • présenter des pistes d’action culturelle

En s’immergeant dans son environnement de résidence, l’auteur(trice) proposera différentes actions de médiation et d’action culturelle (formats courts et longs). Une action devra être proposée et pensée pour le tout public. Cette dernière devra être réalisée en autonomie par les habitants et les acteurs du territoire. Des réunions avec les partenaires seront programmées afin de présenter la résidence et préparer les interventions. Les actions de médiation concerneront : le public scolaire, périscolaire et extrascolaire dans le cadre de l’ éducation artistique et culturelle, les structures sociales, les EHPAD et tout autre public en cohérence avec le projet artistique de l’auteur... ainsi qu’une restitution de ces actions. Le grand public bénéficiera quant à lui d’action culturelle (au moins 8 (rencontres, ateliers, lectures, autres formes...) dont une action de lancement de la résidence et une de clôture/restitution, une action avec plusieurs partenaires (réseau des bibliothèques et médiathèques, Bibliothèque Départementale de Loire-Atlantique et autres partenaires), une invitation (carte blanche)  une personnalité  (auteur, artiste,…) par l’auteur(trice) invité(e)).

L’action culturelle pour le grand public sera un retour et une contrepartie au territoire et n’entre pas dans le cadre des 40h de médiation destination des groupes constitués. Le calendrier précis et le contenu seront définis en concertation avec l’auteur(trice), la Communauté de Communes et les partenaires.

L’auteur(trice) donnera et laissera une trace  la demeure René-Guy et Hélène Cadou (écrit, création, objet, illustration...).

Aspects financiers
Allocation pour l’artiste (création) : bourse de 3 000 euros brut
Seront pris en charge, dans la limite d’un forfait défini et sur justification des dépenses dans la convention :

  • forfait pour les déplacements sur le territoire et depuis le lieu de résidence de l’artiste jusqu’à Louisfert– 1 500 euros
  • restauration - 1 500 euros
  • 40h d’actions et de médiation en direction des groupes constitués sur le territoire de la Communauté  de Communes rémunérées : 60 € brut/heure soit 2 400 euros brut - Une restitution de ce travail sera présentée

Un acompte de 50% sera vers  (le solde ayant lieu après la réunion bilan)
Les autres frais restent  la charge de l’artiste.
Une convention de résidence sera établie avec l’artiste ainsi que sa maison d’ édition (ou une structure porteuse) afin de préciser les objectifs, le calendrier de la résidence ainsi que l’ensemble des détails administratifs et financiers.

Conditions

Avoir publié  au minimum un ouvrage à compte d’ éditeur
La langue d’ écriture est le français.
Permis B indispensable, véhicule souhaité