Ressources

Où en est le prêt numérique en bibliothèque ?

Infos pros

Comment permettre aux bibliothèques de proposer des livres numériques à l’emprunt ? Un rendez-vous interprofessionnel co-organisé par l’Alip (Association des libraires indépendants en Pays de la Loire) et Mobilis s’est tenu le 9 mars 2015 à Nantes, avec trente-cinq libraires et bibliothécaires de tout le territoire régional.

Hervé Bienvault, consultant indépendant spécialiste du livre numérique, a d’abord proposé un panorama soulignant de manière pragmatique les tendances lourdes de ce marché qui pourrait représenter près de 40% du marché du livre de poche à horizon 2020. Un chiffre qui devrait parler à tout professionnel en prise avec les évolutions de son métier.

Deux structures ligériennes mettent en place depuis quelques mois une offre de prêt numérique via PNB : Brigitte Noël, chargée des ressources numériques à la médiathèque Hélène-Carrère-d’Encausse de Carquefou, et Daniel Cousinard, directeur de la librairie Durance à Nantes, ont exposé leurs méthodes de travail et l’impact de cette mise en place sur leurs métiers : développement des plateformes, utilisation du back office, offres de nouveautés, formation des usagers, médiation...

Ce partage d’expérience a aussi été l’occasion de questionner quelques-uns des points faibles du PNB. Le dispositif rassemble aujourd’hui une offre de 13 000 titres et plus de 60 000 sont annoncés à moyen terme. Mais la disparité des tarifs pratiqués par les éditeurs ou la méthode de comptage des prêts, couplée à une limite dans le temps, sont des points qui restent, entre autres, à améliorer, comme le souligne l’association de coopération pour l’accès aux ressources numériques en bibliothèques, le réseau Carel.