Ressources

Cartographie des espaces Facile à lire

Infos pros

 

Une cartographie des espaces Facile à Lire est disponible et sera régulièrement mise à jour.

Le facile à lire (FAL) : mode d’emploi

Le facile à lire est une démarche visant à proposer des lectures adaptées aux personnes n’ayant jamais maitrisé l'apprentissage de la lecture, ou ayant désappris. Cette notion se définit par : « l’ensemble des personnes de plus de seize ans, ayant été scolarisées, et ne maitrisant pas suffisamment l’écrit pour faire face aux exigences minimales requises dans leur vie professionnelle, sociale, culturelle et personnelle  ». L’illettrisme touche plus de 7 % des personnes ayant entre 18 et 65 ans en France : soit plus de 3 millions de personnes. Il est donc important de leur proposer une médiation adaptée pour les aider à lire.

Le facile à lire se propose d’aider les personnes dans cette situation en proposant des espaces faciles à reconnaitre, dédiés aux ouvrages faciles à lire. Les livres disposés dans ces espaces sont présentés de face afin de faciliter leur consultation. Dernier volet du facile à Lire, la médiation et l’accompagnement aux personnes ne venant pas à la bibliothèque.

Concernant les livres en eux-mêmes, ce sont aux bibliothécaires de réaliser une sélection parmi leurs fonds en tenant compte de critère de lisibilité et d’accessibilité.

Par ailleurs, les livres disponibles dans ce format sont identifiés par un logo ; (les droits d’auteurs ont été acquis par le ministère de la Culture afin de permettre une diffusion à large échelle.) 

En pratique, pour mettre en place le FAL il faut

  • Créer un espace spécifique et identifiable (facilement visible) dans la bibliothèque, avec du mobilier spécifique par exemple, qui permette de présenter les livres de face ; 
  • Disposer d’un fonds facile à lire d’un minimum de 50 ouvrages, souvent renouvelés ; 
  • Tâcher de créer des partenariats avec des structures du champ social travaillant déjà sur les thématiques d’illettrisme, d’accès à la lecture
  • Prévoir des temps de médiation autour du facile à lire afin d’attirer les publics visés par cette démarche 

Bien sûr, les bibliothèques départementales ne sont pas exclues de cette démarche ; dans la mesure où elles constituent des collections, proposent des formations et des animations. 

Le FALC (Facile à lire et à comprendre) : bien différent du facile à lire

Le facile à lire et à comprendre quant à lui ne concerne pas les lieux physiques de la bibliothèque ; mais uniquement des ouvrages bien spécifiques rédigés selon des règles strictes. Tant au niveau de présentation, que de la rédaction. Il arbore d’ailleurs un logo différent du facile à lire. 

Obtenir les droits d’utiliser le logo FAL ainsi que des conseils pour la mise en place

Pour obtenir l’autorisation d’utiliser le logo facile à lire, vous devez au préalable signer la charte d’utilisation du logo (disponible ci-après) et remplir le formulaire en ligne sur le site du ministère de la Culture.

Pour vous aider dans vos démarches de mise en place du FAL, voici un ensemble de ressources :