Magazine

(Re) Naissance d’une bibliothèque - De la programmation à l’avant-projet sommaire (APS) - épisode 4

Épisode 4 : Où l’on se familiarise avec les méandres techniques et organisationnelles d’un projet de construction de médiathèque – et où l’on comprend tout. Ouf ! 

Résumé de l’épisode précédent : La politique de lecture publique des Sorinières est désormais soutenue et encadrée par le projet culturel voté en septembre 2018 - et en partie consacré à la création de la future médiathèque. En attendant la suite de ce projet d’envergure, la petite bibliothèque des Sorinières, elle, a commencé sa mue.

 

Entrons donc dans le vif du sujet : concrètement, à quoi va ressembler cette future médiathèque ? Comment s’y prendre et dans quel ordre définir la suite des opérations ? Procédons step by step comme diraient les anglais, avec tout d’abord un petit retour en arrière accompagné d’un zoom sur l’élaboration du programme.

Car la première des étapes ayant suivi le vote du projet culturel a consisté en une précieuse collaboration entre la collectivité et un cabinet de programmistes. 
Définir les schémas fonctionnels, c’est-à-dire les liaisons entre les différents espaces du bâtiment ; repérer les contraintes d’architecture et rendre lisible pour les futurs architectes un projet d’équipement public : telles étaient quelques-uns des enjeux du programme. Avec le projet culturel comme boussole, une réflexion commune s’est élaborée autour de la méthodologie de la réalisation. Une nouvelle concertation citoyenne début mars 2019 a d’ailleurs eu lieu pour travailler à l’unisson sur les fiches Espaces du programme. 

Le programme de la médiathèque une fois défini, un appel d’offre a été lancé pour trouver le binôme parfait « constructeurs / architectes ». À ce jour, neuf propositions ont été envoyées à la collectivité - dont trois seront choisies par un jury. Les trois binômes retenus - sur la base de leurs références - découvriront alors le fameux programme et devront s’y référer au mieux pour proposer chacun, sur la base d’un travail rémunéré, un avant-projet sommaire – communément appelé APS.  Ce premier projet formalisé fournit une description précise des différentes options retenues ; il comporte des plans détaillés du bâtiment et une esquisse globale.  Les correspondances les plus nettes et les plus fluides entre programme et APS détermineront le choix final du jury qui sera connu fin novembre 2019. 

Mais retournons auprès de notre petite bibliothèque dont l’histoire d’amour avec les Soriniérois.es affiche un grand ciel bleu ! Pour rappel : début 2019, un réaménagement et une adaptation de la qualité des services avaient abouti à l’élargissement des horaires, à la gratuité et à l’agrandissement des espaces de séjour et services numériques ; les actions de médiations et les interventions qui les composent avaient également fait l’objet d’une nouvelle approche. 

 

Six mois plus tard les résultats sont sans appel : tous les chiffres de l’année 2018 sont dépassés, qu’il s’agisse de la fréquentation des usagers par semaine, des prêts de livres, du nombre d’entrées annuelles ou du nombre d’usagers inscrits.  

Pour dernière preuve de cette idylle ravivée, les ateliers numériques organisés récemment et pour lesquels toutes les demandes n’ont pu être satisfaites. Revers du succès… 

La future médiathèque saura-telle bénéficier des fruits de cet engouement palpable pour le nouveau fonctionnement de la petite bibliothèque ? 

 

À suivre !

À lire : Le blog L'écho du Labo

Cet article est lié à l'article suivant :