Magazine

Ludovic Riou, bouquiniste

Métier

Le métier de bouquiniste diffère de celui de libraire par certains aspects, le plus caractéristique étant celui de la recherche de livres pour constituer un stock.

En effet,  là où le libraire peut passer commande aux éditeurs de tous les titres disponibles, le bouquiniste doit « chiner » dans les salles de vente, les vide greniers et chez les particuliers pour trouver les livres qu’il pourra revendre.

Il doit saisir l’occasion quand elle se présente et dispose ainsi de moins de souplesse de trésorerie car il doit parfois investir sans attendre dans un lot intéressant.
Il doit aussi constituer un fonds le plus large possible pour pouvoir répondre à la demande de clients en quête de la « perle » rare : le livre épuisé recherché fébrilement ou la belle édition disparue des librairies.

En revanche, il peut vendre avec une meilleure marge car il peut fixer son prix comme il veut, les livres d’occasion et anciens n’étant pas soumis à la loi « Lang » (10 août 1981) et, s’il a la chance de tomber sur un livre ancien fort recherché, il peut en tirer un bon prix. Mais ce cas n’est pas si fréquent et, le plus souvent, les bouquinistes travaillent seuls en se versant un maigre salaire.

Comme il n’existe pas de formation au métier de bouquiniste, celui-ci est avant tout une activité de passionné.

Le bouquiniste est d’abord un bibliophile et c’est en cela que son métier rejoint celui des bons libraires : il connait bien son fonds et sait conseiller efficacement ses clients. Ludovic Riou est de ceux là : bouquiniste à Saint-Nazaire sous l’enseigne des Idées larges qu’il a créée en septembre 2010, c’est avant tout un grand lecteur.

Disposant de près de 15 000 volumes dans un espace exigu, il peut se flatter d’avoir attiré une clientèle de fidèles qui ne jurent que par lui. Il faut le voir, derrière son rempart de livres en piles instables, rechercher patiemment dans un fonds très riche en romans, livres d’art, livres d’Histoire, le titre convoité par un lecteur affamé, pour comprendre à quel point il est dans son élément, et avoir envie de passer des heures chez lui à la quête d’une découverte exaltante.

Pas de doute : Les idées larges portent bien leur nom !

Contact

Les idées larges
40 rue Jean Jaurès
44600 Saint Nazaire.

02 40 91 43 78
lesideeslarges@orange.fr

Horaires d'ouverture
Mardi au vendredi : de 12 h à 19 h
Samedi : de 10 h à 13 h et de 14 h à 19 h.

DEVENIR BOUQUINISTE ?
"Il n’existe pas de formation de bouquiniste. Néanmoins, les formations existantes pour devenir libraires ou en Métiers du livre offrent une voie.
Alternativement, un parcours universitaire en Histoire se rencontre fréquemment, ou en Lettres, classiques ou modernes. Un autre chemin peut consister en une formation économique ou commerciale, en gestion ou administration d’entreprise.
Il est fortement recommandé de parfaire son approche par une formation sur le tas via des stages ou des remplacements auprès de bouquinistes installés, qui servira d’apprentissage. Une fois installé, rester en lien avec des bouquinistes en activité est aussi indiqué."