Magazine

Annaïg Plassard, responsable du numérique en médiathèque

Métier

Avant d’être responsable du numérique à la médiathèque, à Saint-Herblain, Annaïg Plassard a d'abord travaillé une dizaine d'années dans l'édition de bandes dessinées. Elle choisit de se reconvertir pour élargir son horizon professionnel.

Tout en préparant les concours, elle travaille comme contractuelle à la médiathèque Jacques-Demy de Nantes pendant un an. Après l'obtention du concours de bibliothécaire territoriale, elle a la chance de trouver rapidement le poste qu’elle occupe actuellement pour les bibliothèques de Saint-Herblain, celui de responsable de pôle stratégie numérique et systèmes d'informations.

Ses fonctions de coordinatrice dans une maison d'édition de bandes dessinées numériques ont été d’une grande aide pour accéder à ce poste, dont une bonne partie est constituée de gestion de projets. La principale mission d’Annaïg Plassard est d’assurer la référence des outils informatiques mis à disposition des cinquante agents et des 8 200 usagers du service. Les deux agents de son pôle, qui sont chacun responsables d'outils numériques importants pour la bibliothèque, et elle font le lien avec le service informatique de la ville : ils effectuent un premier diagnostic des problèmes et centralisent les demandes d'intervention.

La seconde mission principale est constituée des projets pour préparer l'avenir et renouveler les outils et services : par exemple, un projet en cours est une « réinformatisation », avec changement du logiciel de gestion documentaire et évolution du site Web. Le travail d’Annaïg Plassard et son équipe porte aussi sur l'informatique de la future « médiathèque bourg » : il y a matière à réflexion tant sur le volet matériel que sur le volet médiation. Il règne une ébullition stimulante au sein du service pour améliorer en permanence les usages numériques.

C’est là qu’interviennent ses compétences en gestion de projets : elle priorise, canalise les désirs et organise les idées qui fusent. L’approche personnelle d’Annaïg Plassard est de garder un oeil sur les innovations techniques et sociales, sans jamais perdre de vue les besoins réels des usagers, même quand ils sont difficiles à décrypter. Selon elle, « le numérique à tout prix n'a pas de sens si on le déconnecte de ce dont les humains ont réellement besoin, ou de ce dont ils sont capables ».


Formations

Bac+2

• DUT Métiers du multimédia et de l'Internet – IUT de Laval
• DEUST Métiers des bibliothèques et de la documentation – Université de Rennes 2

Bac+ 3

• Licence professionnelle Usage socio-éducatif des technologies de l'information et de la communication – Université de Rennes 2
• Licence professionnelle Métiers du numérique, conception, rédaction et réalisation Web – IUT de La Roche-sur-Yon

Bac+5

• Master Métiers du livre et de l'édition – Université de Rennes 2
• Master Valorisation du patrimoine textuel, création éditoriale et design numérique – Université de Reims
• Master Sciences de l'information et des bibliothèques – Université d'Angers