Magazine

Manifestations : convergence des agendas et pistes de mutualisation

Ce deuxième atelier, qui a rassemblé également une petite vingtaine de personnes, a été l’occasion de présenter des initiatives de mutualisation dans le domaine des évènements autour du livre, afin de chercher en à tirer quelques conclusions.

Des exemples de mutualisation d'agenda

La mutualisation de communication, initiée par la Ville de Nantes sous le nom de Saison littéraire nantaise, donne lieu à un document commun, au format marque-page, permettant une communication sur les événements de la saison en cours dans l’ensemble des lieux culturels de la ville. 

La réalisation de ce document donne l’occasion à la Ville de rassembler les programmateurs littéraires qui peuvent ainsi échanger sur les dates et contenus de leurs événements à venir la saison suivante. 

Une autre initiative a été présentée, qui prend la forme d'un projet de calendrier partagé entre plusieurs structures de programmation culturelle (pas seulement du livre donc) autour de Saint-Florent-le-Vieil. La mise en place d’un outil de type calendrier partagé en ligne, ainsi qu’une rencontre annuelle des structures concernées sur un mode convivial, ont pour objectif d’une part de créer l’opportunité du dialogue entre structures en ce qui concerne les thèmes et dates des manifestations, et d’autre part de créer des synergies et des possibilités de mutualisation.


Mutualisation : la nécessité des outils

La mutualisation peut recouvrir des domaines divers, et donc offrir des possibilités variées : 

- la mutualisation de la venue d’un auteur qui pourra se partager entre plusieurs lieux d’un même territoire, 

- la mutualisation de la communication via un document commun ou bien une tournée de promotion commune, 

- la mutualisation des publics puisque les structures qui s’associent ont souvent  des publics différents et donc complémentaires. 

- la mutualisation, du point de vue de l’auteur, comme opportunité de se voir proposer une offre complète d’interventions sur un territoire, incluant plusieurs lieux, type d’intervention et de publics dans un élan et un travail communs. 

- enfin, du point de vue des financeurs, un projet mutualisé permet au collectif constitué pour l’occasion, tel le projet de résidence itinérante Lettres sur Loire et d’Ailleurs, de se positionner comme un partenaire plus solide, au projet abouti.

Afin de tendre vers ce type de coopération, la question des outils se pose. 

Les outils mis en place par Mobilis, tels que l’agenda en ligne et le guide des événements littéraires en Pays de la Loire sont cités comme utiles mais aussi comme répondant plutôt à un besoin de communication qu’à des besoins de programmation – ce qui était en effet leur objectif premier, à savoir offrir une vitrine commune à tous les événements littéraires de la région. 

Mobilis, à travers la commission Vie littéraire, va donc réfléchir à la mise en place, via le site de Mobilis, d’un outil de type calendrier partagé réservé aux programmateurs qui souhaiteraient pouvoir échanger avec leurs pairs et partenaires locaux. 

Cet article est lié à l'article suivant :