Magazine

Verdad, de Lorena Canottiere

Livres

À travers cet album à l’esthétique puissante, la dessinatrice italienne livre un récit exalté et prenant. Celui d’une jeune femme engagée corps et âme dans la lutte contre le franquisme. Lecture de Joëlle Pressnitzer. 

La guerre d’Espagne, comme si on la vivait… Lorena Canottiere, grâce à un coup de crayon virtuose salué par le Grand Prix Artémisia 2018 de la BD féminine, a réussi avec Verdad à nous embarquer par une “image subjective” dans le combat des Brigades internationales contre Franco.

“Verdad”, c’est le prénom tout en symbole de l’héroïne, qui a pris jeune les armes aux côtés des anarchistes pour défendre la liberté et faire triompher en Espagne sa Vérité. Politique d’abord: celle du “No Pasaran!”, mais aussi intime tant le fantôme de sa mère la poursuit. Une femme qui l’a confiée enfant à sa propre mère afin de rejoindre en Suisse Monte Verità, une communauté utopique prônant le retour à la nature dans un cadre paradisiaque. Aussi, le récit est émaillé de cavalcades spatio-temporelles, comme ce flash back dans lequel Verdad, alors âgée de huit ans, se trouve chez sa grand-mère qui n’hésite pas devant elle à traiter sa maman de dépravée! Verdad réapparaîtra ensuite, comme par enchantement, sous les traits d’une jolie jeune femme investissant avec son ami cette même maison pour se cacher des franquistes.

Le crayonné expressif, nerveux, se mêle à l’aquarelle. Aux aplats de couleurs incandescents, dont la palette ne délaisse pas pour autant les teintes froides comme le vert. Ce jeu chromatique sert avec force le propos, dur. Empreint néanmoins de poésie à l’occasion d’incursions dans le conte. Des vignettes où Verdad semble s’être transformée en renarde solitaire évoquent l’univers de Miyazaki. Certaines d’entre elles sont des paysages. Invitant à plonger dans la beauté d’une nature sauvage qui fait écho à la violence des hommes. Verdad raconte ainsi qu’à “un moment de leur vie”, dans le village de son enfance, les “personnes comprennent qu’elles sont soit des proies soit des prédateurs”.

Dans ce livre-BD, tout commence par une explosion. Celle de la bombe portée par Verdad au cœur des positions ennemies. Gravement blessée, plus tard, on apprendra qu’elle s’isolera dans la montagne pour fuir et mener un autre combat: cette fois contre elle-même? À vous de découvrir l’issue de cette histoire immersive. Qui désoriente par un fil narratif ne craignant pas les dénivelés et les incursions dans le fantastique. Mais qu’il est bon parfois de lâcher prise…

Verdad, de Lorena Canottière, Éditions Ici Même, traduit de l’italien par Ilaria Gaudiello et Jean-Marc Thiébaut, 160 p., 24 €, ISBN: 978-2369120339.

portail alip