Magazine

Faits Divers, de Charles-Louis Philippe

Livres

La réédition des Faits Divers de Charles-Louis Philippe chez Lenka Lente permet de réhabiliter un romancier oublié. Et pour accompagner le livre, un CD fait par le groupe Nurse With Wound. Une bande son qui crée une véritable atmosphère de polar.

Le terme “populisme” n’est pas un mépris de l’élite à l’égard du succès populaire, mais un style littéraire qui est le portevoix du plus grand nombre: ceux que l’on n’écoute pas, ceux qui ne s’expriment pas. C’est parce qu’il est issu de la classe la plus défavorisée, que Charles-Louis Philippe (1874-1909) défend les plus humbles, notamment dans son livre Faits divers, réédité chez la maison d’édition nantaise Lenka Lente.

L’auteur ne prétend pas dédouaner les actes mais les rendre compréhensible; donner une explication sociale où il va puiser dans le passé des protagonistes. Ces faits divers datant du début du XXème siècle sont pris presque au hasard dans la presse et l’auteur nous restitue son interprétation, qui est d’une actualité saisissante.

Une interprétation sociale s’impose, par exemple, lorsque dans “La bande des Epinettes”, les jeunes expliquent qu’ils “ne travaillerons pas, les riches ne travaillent pas (…) quant à ceux que le travail enrichit  ; si nous travaillons, notre travail ne saurait pas nous enrichir. Car le pauvre meurt pauvre.”

Ou bien une interprétation de l’acte comme inhérent à la condition sociale ou familiale. Dans “Le crime de la rue Monsieur Le Prince”, Charles-Louis Philippe nous décrit un bon fils d’ouvrier qui quitte ses pieux parents pour enfin mener sa vie, vie qu’il souhaite commencer par le Paris des plaisirs : “nos mères ont la prudence ridicule de ceux qui ne savent plus marcher nous éloignent de tout parce qu’elles voudraient nous conserver pour elles”.

Il y a beaucoup de lucidité dans le portrait des personnages et de truculence aussi  ;  ainsi, dans “Le crime de Plaisance”, l’écrivain qualifie la future victime de “grande, accentuée comme l’on est en province (…), elle traine derrière elle la naïveté des petites villes où tout le monde se connaît”. Il peint avec esthétisme et poésie le quidam, la victime aussi bien que le bourreau.

Dans ce recueil nous découvrons sept histoires, sept faits divers qui pourraient encore aujourd’hui être racontés dans la presse, mais avec un œil critique. Ces écrits populistes sont un régal de lecture.

Mais “populiste” n’est pas le terme que l’on appliquerait volontiers à la musique qui accompagne ce livre… Pour mettre en musique les Faits Divers de Charles-Louis Philippe, le bouillonnant Guillaume Belhomme, qui dirige les éditions Lenka Lente, fait appel à un groupe pionnier de l’électro, Nurse With Wound. La bande son est incroyable. Poussez le volume à fond en lisant “Un drame chez les Folles”, et vous serez dans une véritable atmosphère de polar.

Le recueil comprend également un commentaire de Charles-Louis Philippe sur un article du Daily Mail paru en janvier 1902. Cet article parle de l’hypnose qui guérit en tant que thérapie sociale. Charles-Louis Philippe s’insurge contre cette pratique qui égaliserait les humains: “Nous voulons une humanité plus consciente. Et la conscience nait au lendemain des jours d’ivresse, dans une vie désordonnée que l’on organise en pleurant, car toute chose est forte de son contraire.”
C’est son statut de boursier qui lui a permis d’accéder à l’école et à l’écriture. Mort à 35 ans, cet auteur a failli être lauréat du Prix Goncourt en 1902 (avec son roman Le Père Perdrix), était l’ami d’André Gide et a participé à la création de La NRF.

Il a toujours su garder un jugement d’appartenance à ses origines, sans être larmoyant, plutôt que de rejeter la classe dont il a réussi à s’échapper. C’est un véritable journaliste humaniste et épris de justice — il dénonce dans “Brièrre” la face bourgeoise de la justice en évoquant l’origine des jurés à qui on demande “les sentiments sur les passions qui rompent les habitudes, sur des hommes plus  forts que les usages”— que nous fait découvrir les éditions Lenka Lente.

Faits divers, par Charles-Louis Philippe, musique par Nurse with Wound, Éditions Lenka lente, 44pp. (+ CD), 9€, ISBN  : 978-10-94601-04-4