Magazine

En attendant Bojangles, d'après le roman d'Olivier Bourdeaut, d'Ingrid Chabbert et Carole Maurel

Livres

Grâce à Carole Maurel et à Ingrid Chabbert, voici une très belle adaptation en bande dessinée du premier roman d’Oliver Bourdeaut, En attendant Bojangles. Lecture de Frédérique Manin.

 

Cette très belle adaptation du premier roman d'Olivier Bourdeaut est une bouleversante comédie qui, même si elle tourne à la tragédie, garde jusqu'à la fin la force sans limite de l'Amour.

Avec ce roman graphique, nous partageons la vie d'un couple et de leur petit garçon dont le quotidien ne doit être que fêtes et plaisir. “Venez sauter avec moi sur le canapé, demande la maman à son fils, pour se remettre les idées à l'endroit à l'envers. Nous allons toucher les étoiles.”

Leur quotidien se partage entre Amour et folie.

Le graphisme de Carole Maurel, que j’avais déjà beaucoup aimé dans l’album Collaboration Horizontal, sélectionné pour Le Prix Pelloutier 2018 organisé par Le Centre de Culture Populaire, est simple et permet une lecture claire. Les traits sont doux. Le choix des angles de Carole Maurel nous permet un partage intime de la vie de cette famille aussi atypique qu'attachante. C'est l'amour qui transpire de bulles en bulles, alors que la folie de la mère essaie de prendre le dessus. Heureusement il y a la musique et la danse.

Ingrid Chabbert rend bien la vulnérabilité de la maman et la volonté du père de faire tout ce qu'il peut pour maintenir l'équilibre et l'originalité de cette vie qui menace à chaque instant de basculer, alors que le trait et la palette de Carole Maurel en renforcent la chaleur et en décrivant avec précision les décors permettent ainsi aux lecteurs d'approcher au plus près des sentiments et des émotions qui traversent cette histoire fantasque. 

Les bulles s'habillent de jaune, d'orange et de rouge lorsque la vie est folle; de kaki, bleu nuit, brun, noir lorsque le drame s’immisce. . . C'est une belle, douce et triste histoire d'amour qui ouvre délicatement la porte sur la bipolarité et la schizophrénie. 

En attendant Bojangles, d'après le roman d'Olivier Bourdeaut, Ingrid Chabbert au scénario et Carole Maurel au dessin, Éditions Steinkis, 18€,  136 p., ISBN 978-2-36846-109-9. 

portail alip