Magazine

La coccinelle, haïkus pour enfants, de Patrick Gillet et Toni Demuro

Livres

Un amour de coccinelle... ou les mystères de la bête à bon Dieu par l’écrivain angevin Patrick Gillet et l’illustrateur sarde Toni Demuro. Lecture d’Anne Landais.

Une balade à coccinelle en couleurs naturelles, au fil des pages on suit la vie de celle si joliment surnommée “porte-bonheur”. Seule ou accompagnée de ses congénères notre coccinelle perd parfois quelques points puis les retrouvent. Au fur et à mesure, on découvre tous ses secrets, on y apprend de quoi elle se nourrit, ce qu’elle fuit comme la pluie, là où elle aime se poser ou s’envoler, comment elle se reproduit. Une belle observation de la nature rythmée à chaque double page par un haïku – petit poème japonais de trois vers évoquant souvent la nature, les saisons.

Chacun à leur tour crée des images avec des mots qui ne manquent pas de stimuler l’imaginaire de l’enfant. Les auteurs ont choisi des couleurs plutôt pastels et proches de la nature tout en conservant le rouge vif de la coccinelle. Ce beau rouge qui n’en finit pas d’émerveiller les enfants comme les parents.

Un grand livre pour enfants dont l’épigraphe est un petit haïku du fameux poète japonais Suju Takano, créateur de la Société de haïku de l'Université de Tokyo.

La coccinelle, haïkus pour enfants, par Patrick Gillet et Toni Demuro, Éditions Sarbacane,  60 pp., 13,90 €, ISBN  : 978-2848659657.