Magazine

Abécédaire d’un cœur rebelle, de Dorota Walczak

Livres

Abécédaire d’un cœur rebelle, de Dorota Walczak, se fait recueil poétique à travers ses mots, ses dessins à l’encre et son esprit mutin. Vingt-six lettres et plus, au trait noir. Lecture de Patrice Lumeau. 

Je ne savais pas qu’un groseillier pouvait avoir autant de talent. Plus précisément, une branche de groseillier confiée aux soins de Dorota Walczak. Réalisés à l’aide d’une branche, les dessins viennent rehausser les mots de l’artiste. Elle décline l’alphabet dans son entièreté voire plus, car le C à droit aussi au CH et le O, au OI de “... oiffure”. L’esprit rebelle n’est pas seulement dans le cœur, il se glisse partout : dans la branche, dans l’encre des mots — et du dessin — dans la forme du recueil. Celui-ci se présente sous la forme de deux cahiers insérés dans une couverture à rabat, un bel objet sans reliure. Pour trouver une page, le folio n’est pas un numéro, prenez la page au pied et à la lettre choisie.

Dorota Walczak semble faire fi des conventions dessinées, fi des conventions tout “cœur”. Elle revient au matériau brut, la lettre, le trait, et donne à son personnage cette authenticité non dénuée d’humour ni d’amour. Un brin de bonne femme nature, et lorsqu’il est question du Q, autant le montrer sans détour. Le personnage espiègle en diable se contorsionne en tout sens pour (autant que faire se peut) mimer la lettre en question. Le trait épais alimente l’esprit coquin de ce bout de femme dessinée, sans lui ôter sensualité. Une grâce se glisse sous les gestes esquissés.

Chaque lettre livre un mot, qui livre un texte. B donne Bien-bien, le court portrait d’“une fille bien”... “en sortant du bois vers la fin du mois en plein émoi”. Le mot élu devient prétexte à un jeu continu sur les sonorités. Nébulosité “Nicolas est nuageux. Nimbé de : NON-NON-NON, il nie naturellement”. Le lecteur se laisse aller avec délectation à l’amusante musicalité des mots.

L’amour des mots habite l’abécédaire, l’amour tout court : Murmures “Myrtilles mythiques de tes mots mystérieux. / Mystère de tes mots, de mes mots. / Mémo de la confiture sur tes lèvres”. La poésie de Dorota Walczak véhicule du rêve, sur lequel on se laisse embarquer facilement. Inimaginable “Inimaginable est parfois probable. [. . .] Il a l’imagination incrustée des idéaux indomptés. Irresponsable il est ; et il me plait”. Dorota Walczak, avec ses mots et ses traits, revendique la grâce de ne pas rentrer dans le rang pour entrer dans le rêve. Et enchanter la poésie.

Abécédaire d’un cœur rebelle, de Dorota Walczac, Éditions L’œil ébloui, 32 pages, 13 €, ISBN  : 978-2-490364-10-7.

portail alip