Magazine

IRL, d'Agnès Marot

Livres

Dans le roman IRL, d’Agnès Marot, on retrouve le voyeurisme malsain de la téléréalité dans une intrigue qui tient le lecteur en haleine du début à la fin.

Les habitants de Life City, IRL ignorent qu’ils sont filmés en permanence comme dans le Truman Show de Peter Weir (1998) et contrôlés à distance par l’intermédiaire de casques comme dans les jeux vidéo afin de faire de l’audimat... 
Chloé, le personnage principal, et ses camarades participent à leur insu à cette téléréalité sur la chaîne de télévision “Play Your Life” suivie par des millions de téléspectateurs extérieurs à IRL. Jusqu’au jour où elle va rencontrer Hilmi, le nouveau, dont elle va tomber éperdument amoureuse… Mais cet amour est-il sincère ou un désir des téléspectateurs ?

Chloé, qui finalement n’est autre qu’une intelligence artificielle (IA), ressent tout de même des sentiments, se sent humaine et vivante. Son plus grand rêve : sortir de ce jeu de simulation et avoir une vraie vie, loin des caméras et de ces curieux qui l’observent continuellement. On retrouve ici la noirceur de la nature humaine et le voyeurisme malsain au travers de la téléréalité. En parallèle, on observe la manipulation du showbiz qui pense seulement à faire de l’argent par l’intermédiaire des montages télévisés, et à faire voter les spectateurs pour leurs candidats préférés...

J’ai vraiment adoré ce roman des éditions nantaises Gulf Stream, car l’histoire est atypique et moderne à la fois. En effet, la mode des téléréalités prend le pas dans nos sociétés actuelles et l’univers anticipé du roman fait froid dans le dos. Ce roman allie culture du virtuel et roman fantastique qui fait succès depuis quelques années auprès du lectorat adolescent, ce qui permet aux lecteurs de s'interroger sur l’avenir du numérique et les dérives qui peuvent y être associées. Les personnages sont vraiment bien détaillés sur le plan psychologique, ce qui permet de s’identifier à une façon de penser plutôt qu’à un physique ou une réputation. De plus, l’intrigue tient le lecteur en haleine du début à la fin : en toute honnêteté, j’ai commencé à avoir peur quand j’ai vu l’histoire d’amour se dessiner, mais finalement elle se marie bien au texte et apporte une touche sentimentale à cet univers pervers.

IRL, par Agnès Marot, Gulf Stream, 456 pp., 18€, ISBN: 9782354884154

Cet article est lié à l'article suivant : 
Actualités

Conseils de lectures d'apprentis libraires

Cinq apprentis de la Licence “libraire” dispensée à l’UCO Laval ont souhaité partager quelques-uns de leurs coups de cœur du …