Magazine

LBIA (Look Back In Anger), de Ana Igluka et Perdita Corleone

Livres

Un livre-objet co-signé par la poétesse et l'illustratrice Perdita Corleone, plus connue sous le nom de Gaëlle Duhazé dans l'univers de l'édition jeunesse.

« Je repose ici,

au fond de toi,

La chasse est fermée,

clos les combats. »

Le Thermogène, association nantaise (production de spectacles, d'évènements culturels, de disques...) possède aussi sa maison d'édition au nom qui en dit long sur son ADN : Édite-toi toi-même. Dernière production en date : « LBIA (Look back in Anger) », ce livre-objet co-signé par la poétesse Ana Igluka et l'illustratrice Perdita Corleone.

Ce leporello (livre accordéon) au format A6 a été imprimé en risographie par Papier Machine, atelier d'impression et de façonnage installé dans le Lubéron. Les couvertures ont été sérigraphiées par l'atelier Radar à Nantes. Le collage lui, est maison.

Du fait main donc, pour cette poésie charnelle « métamorphique » inspirée par Venus as a Boy, un roman de l’auteur et musicien Luke Sutherland, abordant l’histoire onirique et réelle, fascinante et troublante d’un transsexuel.

Un texte qui, comme beaucoup d'écrits d'Ana Igluka, se fait aussi performance scénique protéiforme (tantôt sous forme d'expérimentation vidéo, tantôt de création dansée et musicale), un work in progress qui est aussi la marque de fabrique du Thermogène depuis de nombreuses années.

« LBIA » – 200 exemplaires – en vente 10 euros (+ frais de port) sur le site d'Ana Igluka