Magazine

Sorj Chalandon lauréat du prix littéraire des lycéens et apprentis des Pays de la Loire 2015

Actualités

Après Sylvain Pattieu en 2014, le prix littéraire des lycéens et apprentis des Pays de la Loire, pour sa deuxième édition, a élu Sorj Chalandon et son roman Le quatrième mur.

Le quatrième mur, déjà lauréat du Goncourt des lycéens en 2013, a su parler aux jeunes participants. Le livre de Sorj Chalandon, frappe par son intensité, sa force de témoignage, son écriture au cordeau. Il met en parallèle une guerre civile (celle du Liban au début des années 80, où Chalandon fut reporter - il fut l'un des premiers à entrer dans les camps de Sabra et Chatlia après les massacres qui y eurent lieu) et l'ambition artistique de son narrateur (Georges, double avoué de l'écrivain), d'y mettre en scène Antigone. Entrelacement d'histoire et d'Histoire, il est captivant au plus haut point.

Le livre parle, donc, avec force - mais son auteur aussi, parle. Il souhaite "casser les murs", affirme-t-il, dans son discours de remerciement, ce vendredi 22 mai dans l'amphithéâtre du lycée agricole Le Fresne, en lisière d'Angers.

Casser des murs, c'est aussi ce que ce prix tente de produire. Briser des barrières est un des enjeux, passer outre les représentations enracinées : la sélection est volontairement variée et exigeante, aux aguets de la production la plus contemporaine. (On y trouvait, pour cette deuxième édition, outre Sorj Chalandon, : Devenir Carver, de Rodolphe Barry ; Carte son, Patrick Bouvet ; Plein hiver, de Hélène Gaudy ; La petite communiste qui ne souriait jamais, de Lola Lafon ; Faillir être flingué, de Céline Minard ; Mon prochain, de Gaëlle Obiégly ; Nouons-nous, d'Emmanuelle Pagano.)

Et si l'élection, "exercice du processus démocratique", comme l'auront souligné les élus en introduction, est prise, à juste titre, très au sérieux par les jeunes, elle n'est pas le seul enjeu du prix. Chacune des classes  a rencontré plusieurs des auteurs du programme. Et chacune d'entre elles a produit un travail d'appropriation d'une, ou de plusieurs, des oeuvres.

La cérémonie de remise, joyeusement animée par Thierry Guichard, en aura fait la démonstration : sur scène, se sont succédés des lycéens de touste la région, pour y présenter des formes de relecture et de création des livres de la sélection. Du court-métrage au slam, en passant par la lecture mise en espace ou le café littéraire, organisé et animé par eux-mêmes, les jeunes ont inventé et déplacé les codes usuels.

On ne saura trop conseiller, outre la lecture du vibrant Quatrième mur (dont la vidéo ci-dessous vous convaincra, si ce n'était déjà pas le cas), et des autres ouvrages en lice, de savourer certaines de ses productions également visibles sur la chaîne vimeo, dédiée par Bernard Martin, à la manifestation.

Le quatrième mur  (EAN 9782246808718) a paru chez Grasset en 2013.