Magazine

Le prix de la Nouvelle d'Angers 2020, par Nouvelles R et Harfang, remis à Viviane Campomar

Actualités

Tous les 2 ans, depuis 2006, les éditeurs Nouvelles R et Harfang, en partenariat avec la Ville d'Angers, récompensent un recueil de nouvelles.

En 2020, Viviane Campomar reçoit le prix de la Nouvelle d'Angers pour son recueil "J'irai mourir à Odessa" aux éditions Paul&Mike.

À travers sept nouvelles, l’autrice dépeint la ville ukrainienne d'Odessa, entre les années 70 et aujourd’hui, et entre l’Union Soviétique, l’Allemagne de l’Est, Paris, et une Odessa résolument contemporaine… Une savoureuse galerie de personnages, dans un mélange de danse, de musique, de poésie et de peinture.

Odessa est un lieu fantasmé d’une certaine intelligentsia russe, auquel Viviane Campomar rend hommage en se l’appropriant à son tour, en recréant à sa façon une légende un peu nuancée. L'autrice joue avec la complexité de ses personnages dans ce recueil où le lieu semble primordial, la dimension humaine est encore plus importante.

Commandez J'irai mourir à Odessa dans votre librairie 

En 2020, les participations au prix Nouvelle d'Angers ont fait une chute spectaculaire (de 255 à 61 participants) : cette huitième édition a cependant été maintenue contre vents et marées et ce malgré les nombreuses contraintes liées aux confinements et à la crise sanitaire.  De fait, l'organisation d'une nouvelle édition n'est pas envisageable, ni financièrement, ni matériellement. Nous regrettons que cette si belle aventure puisse se terminer ainsi et souhaitons un prompt rétablissement à toute l'organisation.