Magazine

ANNULÉ // Le ghanéen britannique Nii Ayikwei Parkes en résidence itinérante dans les Pays de la Loire

Actualités

L'écrivain et poète britannique d'origine ghanéenne parcourera les Pays de la Loire du 16 mars au 5 avril 2020, accueilli par une dizaine de structures littéraires et bibliothèques de la région réunis autour du collectif Lettres sur loire et d'ailleurs.

Pour sa 5e édition, Lettres sur Loire et d'ailleurs accueille en Pays de la Loire un écrivain étranger engagé dans une écriture humaniste et mal connu en France. Ce dispositif se répête tous les 18 mois grâce à l'appui de la région Pays de la Loire.

Depuis 2018, cette résidence itinérante est coordonnée par Mobilis. En 2020, c'est Nii Ayikwei Parkes, auteur de poésie et de roman, qui sillonnera les routes de la région.

Voir le programme des rencontres du 16 mars au 5 avril 2020

Né au Royaume-Uni en 1974 de parents ghanéens, Nii Ayikwei Parkes grandit à Accra au Ghana puis retourne au Royaume-Uni poursuivre ses études à la Manchester Metropolitan University. Il se fait connaitre par ses performances poétiques et son engagement dans le Black Writer’s Group of Commonword. Poète, romancier, chroniqueur, il publie son premier roman, Tail of the blue bird et remporte le Prix du Commonwealth. Sa version française, traduite par la nantaise Sika Fakambi sous le titre Notre quelque part, reçoit en 2014 le prix Mahogany et le prix du meilleur roman étranger du magazine Lire. La traductrice reçoit les prix Baudelaire et Laure Bataillon pour cet ouvrage.

Il reçoit en 2007 le grand prix national ghanéen de poésie, devient membre du comité de la Poetry Book Society et est nommé en 2017 président du jury du prix Caine Prize qui récompense les meilleures nouvelles d’Afrique anglophone. Il anime depuis 2006 de nombreux ateliers d’écriture et est l’un des plus jeunes auteurs à avoir été sélectionné pour le projet Poems on the underground du réseau de transport londonien.


LETTRES SUR LOIRE ET D'AILLEURS

Neuf structures régionales réunies sous le nom de Collectif Lettres sur Loire et d’ailleurs conjuguent leurs efforts et leurs spécificités pour accueillir en Pays de la Loire un écrivain venu d’ailleurs. Cette invitation, renouvelée régulièrement, vise à promouvoir auprès des publics ligériens une œuvre essentielle mais trop méconnue et qui, au delà des genres littéraires, se construit dans une pluralité d’écritures.

Chaque structure se propose de mettre en valeur l'un des aspects de l’œuvre lors de rencontres, ateliers, et/ou lectures pour offrir aux publics ligériens l’opportunité d’en appréhender la richesse.

Les structures littéraires et bibliothèques du collectif
Lecture en Tête à Laval (53)
La Maison Julien Gracq à Saint-Florent-le-Vieil (49)
Le grand R, scène nationale de La Roche-sur-Yon (85)
La Maison internationale des écritures et des littératures à Angers (49)
La Maison de la Poésie à Nantes (44)
Le théâtre Le Dôme à Saumur (49)
La médiathèque Toussaint à Angers (49)
La bibliothèque anglophone d'Angers (49)
Centre de Culture Populaire de Saint-Nazaire (44).

Un recueil de poèmes est édité pour l'occasion en région par les éditions Joca Seria : Ce que je sais.

Nii Ayikwei Parkes ira à la rencontre de 7 classes de lycéens des Pays de la Loire.