Magazine

Fondation de l'association des correcteurs de langue française

Actualités

Samedi 17 mars 2018, pendant que se tenaient Livre Paris et L'Autre livre en deux points de Paris, une association nationale de correcteurs s'est créée dans un sympathique café du 10e arrondissement.

Ils étaient une vingtaine à s'être rassemblés, samedi 17 mars 2018 à La Colonie, rue Lafayette à Paris, pour donner suite à leurs nombreux échanges autour du métier de correcteur.

En mars 2017, pendant le festival Atlantide à Nantes, une première journée dédiée à la lecture-correction avait déjà permis d'organiser bon nombre de relations et de débats autour du métier, de sa précarité, des pratiques, des statuts et des rémunérations. 130 participants s'étaient alors réunis pour ce rendez-vous professionnel imaginé et mis sur pied sous l'égide de Mobilis par un groupe de 4 correcteurs nantais rassemblés par Solène Bouton.

C'est justement Solène Bouton, correctrice, rédactrice et secrétaire d'édition indépendante, qui a été désignée présidente de la désormais Association des correcteurs de langue française (ACLF). 
Grâce à une belle mobilisation, elle sera épaulée par un bureau de 4 personnes et entourée de 8 administrateurs et administratrices :

Présidente : Solène Bouton. 

Vice-présidentes : Isabelle Detienne et Isabelle Warolin. 

Secrétaire : Étienne Diemert

Secrétaire adjointe : Nadine Lucas.

Membres du CA : Laure Dupont, Maya Morando-Taboni, Vladimir Sichler, et les 5 membres du bureau.

Objectifs ? Organiser, promouvoir et représenter le secteur de la correction dans l'édition, la presse, la communication et tous les secteurs qui ont recours à ces travailleurs précieux pour garantir la qualité des écrits publiés. Indépendants et salariés y ont leur place, tous genres littéraires et domaines de l'écrit confondus.

Il s'agira aussi de former et d'informer les correcteurs et ceux qui font appel à leurs services : la rédaction d'une charte des bonnes pratiques du métier proposera un référentiel pour « assurer des conditions de travail décentes à tous, à la fois pour les salariés et pour les microentrepreneurs » explique Solène Bouton.

Adhésions ouvertes sur ce site : http://www.associationdescorrecteurs.fr/
Pour suivre leur page FB ici : https://www.facebook.com/Assocorrecteurs

 

Ils en parlent aussi :

Lire Correcteur : une association souligne les qualités du métier pour le sauver, un entretien de Solène Bouton pour France Culture le 2 avril 2018

Lire Création de l'Association des correcteurs de langue française, article d'Antoine Oury paru sur Actualitté le 20 mars 2018

Lire Enfin une association pour tous les correcteurs ! article de Ameline Habib paru sur le site de l'Arl PACA le 20 mars 2018.
L'Arl PACA soutient un groupe de travail sur le thème de la lecture-correction depuis plusieurs années.