Magazine

Les femmes dans la filière livre-lecture en Pays de la Loire

Actualités

Grande cause du quinquennat ministériel, l'égalité homme-femme suscite bien des débats, notamment dans l'égalité hiérarchique et financière. La Drac Pays de la Loire a organisé, le 7 mars 2019, une journée Égalité femmes-hommes dans la culture. Dans son prolongement, elle vient de publier une étude pour rendre compte de la place des femmes au sein des structures culturelles qu'elle soutient dans les secteurs du spectacle vivant, de l'archéologie, des musées, des arts plastiques, de l'architecture, du livre et de la lecture et du cinéma.

Dans le secteur du livre et de la lecture, les métiers sont marqués par une forte exclusion historique des femmes du champs littéraire, cantonnant les femmes à certaines fonctions et qualifications (en bibliothèque, sur des postes de correction, d'organisation de salon...) pour laisser la part belle aux hommes. 

Mais la tendance tend à évoluer, puisqu'au niveau national, entre 2015 et 2017, les femmes représentent 54% des professions littéraires et 64% des actif.ve.s du secteur du livre.

Focus sur les Pays de la Loire

Pour le domaine du livre, les données proviennent pour la plupart de nos annuaires disponibles en ligne sur mobilis-paysdelaloire.fr. Les informations datent pour les plus anciennes de 2015 et pour les plus récentes de juin 2019.

On apprend notamment que dans les associations régionales du livre (Mobilis, Alip et Coll.Libris), 52 % des conseils d'adminsitration sont constitués de femmes, et que 100% des équipes salariées sont féminines. Ces taux sont nettement plus élevés que dans les autres champs artistiques de l'étude. 

Librairies
43 % des responsables des librairies labellisées sont des femmes. Toutes les ouvertures de librairies en 2018 et 2019 sont l'initiative de femmes.

Maisons d'édition
38% des responsables de maisons d'édition sont des femmes. À l'échelle nationale, dans des études menées auprès de grandes maisons d'édition, on trouve davantage de femmes à des postes de responsable éditorial.
En Pays de la Loire, la petite taille des structures induit une fusion entre les postes de direction et d'éditeur, qui reviennent pour la plupart aux hommes. Mais les maisons d'édition les plus importantes en Pays de la Loire sont en majorité dirigées par des femmes.

Une étude menée sur le Master 2 Édition de la Sorbonne montre par ailleurs la forte proportion de femmes (85%) étudiant dans le domaine entre 2013 et 2018, promettant un impact significatif pour les années à venir et, espérons-le, en particulier pour les postes à responsabilités.

Les métiers de la création
Sur la totalité des auteurs présents dans l'annuaire de Mobilis, 43 % sont des femmes.

Les auteurs et autrices de l'écrit : écrivains, scénaristes... sont à 40 % des femmes.
Pour les auteurs et autrices de l'image : illustrateurs.trices et dessinateurs.trices, on passe à 47 %, tandis que seulement 25% des coloristes sont des femmes.

Les traducteurs.trices sont en grande majorité des traductrices (87 %).

Les bibliothèques
77% des responsables de bibliothèques associatives sont des femmes, quand 91 % des bibliothèques municipales sont dirigées par des femmes ! 

Dans les BDP (bibliothèques départementales de prêt, 1 équipement par département), 60 % des responsables sont des femmes.

Les structures de promotion (festivals, salons...)
La présidence des structures - en grand majorité associatives - est assurée pour 33% par des femmes, et les postes de direction salariés sont occupés par 52 % de femmes.

 

D'une manière générale, la parité tend à s'équilibrer même si des tendances socio-historiques sont encore très visibles dans le monde du livre, notamment dans le secteur des bibliothèques.
C'est aussi un secteur en mutation qui connaitra encore bien des changements avec les nouveaux métiers qui sont en train de s'inventer (nouvelles formes de médiation, changements technologiques, système de production et de distribution en questionnement, révolution des usages...)