Magazine

Autour du centenaire de Luc Bérimont

Actualités

Luc Bérimont, un poète ? Oui, et des plus attachants, mais aussi un extraordinaire passeur de poésie.

L’année 2015 marquant le centenaire du poète (1915-1983), l’université d’Angers s’est saisie de cette opportunité pour organiser un colloque qui s’est tenu les 27-28 mars 2015 autour de cette figure et de cette voix singulière de l’École de Rochefort, encore souvent éclipsée par d’autres de ses membres, tels René Guy Cadou.

La bibliothèque universitaire d’Angers est par ailleurs dépositaire des archives de Luc Bérimont, aussi ce colloque vise-t-il à mieux pénétrer l’œuvre du poète et à élargir le champ des recherches le concernant. Il y a en effet matière à s’interroger quand on considère la double activité de Bérimont, son double engagement : d’un côté le producteur et l’animateur d’émissions de radio grand public s’ingéniant à mêler chanson et poésie pour mieux assurer la promotion de cette dernière, investissant des lieux nouveaux de diffusion comme les MJC, allant résolument vers tous les publics ; de l’autre, le poète de l’intime, attentif à l’obscure germination des mots, mettant sa poésie, sous le signe de la nature, du « végétalisme », de l’« esprit d’enfance ».

Cette sorte de hiatus, où il faut peut-être seulement voir, sous des manifestations différentes, le même désir de toujours donner la poésie en partage, est au cœur des travaux du colloque, mais on s’y intéresse aussi à l’œuvre narrative de Bérimont, à son approche toute personnelle de l’espace géographique et de l’histoire.

Les actes seront publiés dans les Cahiers des poètes de l’École de Rochefort, aux Éditions du Petit Véhicule, Nantes.