Magazine

(Re) Naissance d’une bibliothèque - Du projet culturel à la programmation - épisode 3

Actualités

Épisode 3 : où il est question de projet culturel, de la déclaration de Fribourg et où l’on redécouvre notre petite bibliothèque municipale toute ragaillardie. 

Résumé de l’épisode précédent : Pour que la future médiathèque réponde au mieux aux aspirations et désirs des Soriniérois.es, l’année 2017 est jalonnée de concertations citoyennes qui aboutissent en 2018 à la mise en place d’un Biblioremix mené en amont du vote du projet culturel municipal, attendu pour septembre 2018…

 

Pour une municipalité, un projet culturel est comme une boussole de navigateur ; il guide l’action politique culturelle et ouvre la voie à différents axes de développement déterminés en amont de son vote. Il est en somme l’outil qui permet à chaque commune de faire rayonner ses actions culturelles. 

Le projet culturel des Sorinières est pour sa part largement dédié à la question du déploiement de la politique de lecture publique au sein de la commune ; bien sûr, notre future médiathèque incarne à merveille cette volonté politique - sans pour autant en être l’unique représentante.  

Mais suffit-il de décider de construire et d’implanter une médiathèque quelque part pour que son action rayonne auprès de tous ? (Attention spoiler : non.) 

De nombreux paramètres sont à considérer afin de s’assurer que le lieu sera réellement investi par le plus grand nombre d’habitants.es - et non seulement par le plus grand nombre mais également par la plus grande diversité de publics possible. 

C’est que, grâce à la Déclaration de Fribourg sur les droits culturels - démarche internationale visant entre autres à sortir le mot « culture » de son enclave artistique et seule définition légale à ce jour de la culture en France (!) -  les collectivités territoriales se voient officiellement confier la tâche (conjointement à l’État) du développement des politiques culturelles. Ces nouveaux droits opposables veulent assurer que tout citoyen ait non seulement accès à la culture, mais encore ait le droit à la participation. 

Aussi, concernant le fonctionnement de la future médiathèque des Sorinières, des points de réflexions ont été définis en s’appuyant sur cette fameuse déclaration : 

  • Comment lever les freins potentiels à l’accès à la médiathèque ?
  • Comment penser l’accueil des publics dans leurs diversités en tant que collectifs – groupes - mais aussi en tant qu’individus ?
  • De quelle manière penser la question de l’accompagnement à l’information et à la découverte ?
  • Comment réfléchir au mieux à la façon dont les individualités de chacun vont influencer et induire le fonctionnement du lieu ?
  • Et enfin se poser la question du pilotage, de la gouvernance de la structure comme exercice démocratique. 

Le projet culturel pose ces questions et tâche d’y répondre. 

Enfin, avec son vote, la programmation – qui correspond à la rédaction d’un cahier des charges pour l’architecte -  est désormais lancée, posant les premières pierres concrètes de l’édifice à venir.  

Mais pas si vite ! En attendant de voir émerger la structure des entrailles de la terre, rendez-vous à la bibliothèque municipale dont les portes ont été ré-ouvertes le 19 janvier 2019 suite à un réaménagement qui ne devrait pas manquer de ravir les usagers : élargissement des horaires, gratuité, agrandissement des espaces de séjour et services numériques sont autant de nouveautés pour faire patienter dans la bonne humeur les habitants des Sorinières. 

 

À suivre !

À lire : Le blog L'écho du Labo